Points Clés

Idéal pour se lancer, ce régime est adapté aux créateurs qui veulent tâter le terrain avant de passer à la vitesse supérieur. C'est aussi une bonne solution pour générer un un complément de revenus si vous êtes retraité ou salarié.

Le régime de l'Auto-Entrepreneur, lancé en janvier 2009, a rencontré un vif succès. En quatre ans, il a attiré plus d' 1 millions de Français séduits par la simplicité de la formule. C'est un dispositif rêvé pour se lancer en toute indépendance et tester en douceur votre idée et vos compétences à devenir entrepreneur avant de passer sur un statut d'entreprise plus classique.

Auto-Entrepreneur: Quelles seront vos cotisations ?

Pas de chiffre d'affaires, pas de charges ni d'impôts à payer

En l'absence de chiffre d'affaires, , aucune charge ni impôt n'est prélevé. En revanche, dès que vous facturez, vous êtes soumis à un montant forfaitaire de cotisations sociales à payer, selon l'option choisie, de facon mensuelle ou trimestrielle.
Les taux varient selon que la nature de votre activité est commerciale, artisanale ou libérale (lire le tableau ci-dessous).

> Votre activité > Votre statut > Taux de charges 2015
Cas général
> Taux de charges 2015
Bénéficiaire de l'Accre
> Versement libératoire
de l'impôt sur le revenu*
Achat et vente de produits Commerçant 13,3% du chiffre d'affaires HT 1ère période: 3,4% du CA HT
2e période: 6,7% du CA HT
3e période: 10% du CA HT
1% du chiffre d'affaire HT
Prestations de services commercial ou artisanal Artisan 22,9% du chiffre d'affaires HT 1ère période: 5,7% du CA HT
2e période: 11,5% du CA HT
3e période: 17% du CA HT
1,7% ou 2,2% du chiffre d'affaires HT
Travail intellectuel Profession libérale 22,9% du chiffre d'affaires  HT 1ère période: 5,7% du CA HT
2e période: 11,5% du CA HT
3e période: 17% du CA HT
2,2% du chiffre d'affaire HT

* Vous pouvez opter pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu, si votre revenu fiscal de référence 2013 ne dépasse pas 26 420 euros par part.

Si vous ne réalisez pas de chiffre d'affaires vous ne payer rien mais vous devez quand même faire une déclaration (sinon vous êtes redevable d'une pénalité de 47 euros).